Accueil du site > Présentation

Présentation

Structure

Le laboratoire Lasers Plasmas et Procédés Photoniques a été créé en Janvier 2000. C’est une Unité Mixte de Recherche (UMR 7341) dépendant du CNRS (département INSIS) et de l’Université d’Aix-Marseille. Il est situé sur le pôle scientifique et technologique de Luminy à Marseille. L’effectif du laboratoire est de 35 personnes (10 chercheurs CNRS, 3 enseignant-chercheurs d’AMU, 6 ITA/BIATS, 8 post - doctorants et 6 thésards).

Le laboratoire LP3 fait partie du Carnot STAR (Science et Technologie pour les Applications de la Recherche) dont l’objectif principal est de valoriser les compétences de ses laboratoires auprès du tissu industriel régional et national.

Les laboratoires LP3 et IESL (Institute of Electronic Structure and Laser) de FORTH (Foundation for Research and Technology - Hellas en Crête – Grèce) ont créé le Laboratoire International Associé MINOS (Laser Matter Interaction from fundamental studies to inNOvative laSer processing). Ce laboratoire international est soutenu par le CNRS (INSIS) et l’AMU.

Activités scientifiques

L’activité scientifique du laboratoire LP3 est centrée sur l’interaction laser-matière en régime d’impulsions courtes et ultracourtes. Les recherches menées concernent la compréhension des phénomènes fondamentaux présents lors de l’interaction entre un faisceau laser impulsionnel et la matière afin de contrôler les processus physiques qui gèrent cette interaction et de développer ainsi des procédés photoniques innovants. Ces derniers ciblent de nouveaux moyens de diagnostics et d’analyses (LIBS, SERS, imagerie X subpicoseconde, diffraction X résolue temporellement), la création de nouveaux matériaux (nanoparticules ultra-pures) ou de matériaux avec de nouvelles propriétés (structuration et fonctionnalisation de surfaces) et enfin l’élaboration et la mise au point de procédés de fabrication (micro/nano technologies soustractives et additives). Ces travaux sont aujourd’hui regroupés dans cinq opérations de recherche :

Une très forte interaction existe entre ces opérations de recherche qui nous permet d’appréhender les études de la source jusqu’au procédé.

Laser experiment

Moyens

Les approches que nous mettons en œuvre pour mener ces travaux sont principalement expérimentales et s’appuient sur trois plateformes lasers : ASUR (Applications des Sources Ultra-Rapides), LaMP (Lasers pour la Microélectronique et le Photovoltaïque) et PIALA (Plateforme Interdisciplinaire Ablation Laser et Applications co-gérée avec le CINaM). Ces équipements sont complétés par des moyens de préparation de surface (dépôt, traitement …) et d’analyses in-situ (spectroscopie, imagerie rapide …) et ex-situ (MEB, AFM, microscopie optique et confocale …) afin de contrôler l’ensemble de la chaine expérimentale.

Collaborations

Le laboratoire LP3 a de nombreuses collaborations avec des unités de recherche nationales (CNRS, INSERM, Universités de Lyon, Bordeaux, Orléans …), le CEA (Cadarache, Saclay, …) et les laboratoires d’Aix-Marseille Université. Ses relations se concrétisent notamment par la participation à des structures nationales telles que les GdR AppliX et ACO-Chocolas, la fédération de recherche fusion par confinement magnétique, les réseaux technologiques Femtoseconde (LASUR) et Plasmas Froids, ou encore l’Institut Lasers et Plasmas (ILP).

Au travers de ses activités dans le domaine des procédés laser, le laboratoire LP3 a des collaborations étroites avec le milieu industriel. Nous participons activement à la vie des pôles de compétitivité OPTITEC, SCS et CapEnergies. Nos principaux domaines applicatifs concernent la microélectronique, le photovoltaïque, les systèmes et composants optiques, la santé et la micro-fabrication.

Au plan international, nous participons à plusieurs projets Européens FP7 et H2020 (LaserMicroFab, ALABO …) et Euripides, et le LP3 est laboratoire d’accueil européen pour ses installations lasers au travers du projet d’infrastructure Laserlab. Plusieurs projets bilatéraux ont fait l’objet de programmes PICS ou PHC lors de ces dernières années, notamment avec la Bulgarie, la Russie et la Serbie. Nos principaux partenaires européens sont l’IESL-FORTH et NTUA (Grèce), l’INFLPR (Roumanie), l’Université de Salento et l’INRIM (Italie), les Universités de Potsdam et de Gottingen (Allemagne), l’Université de Barcelone (Espagne), L’université d’Etat Lomonosov, l’Institut Lebedev et le MEPHI (Russie), l’Institut d’électronique de l’Académie des Sciences (Bulgarie), l’Université de Belgrade (Serbie), Oxford Lasers et les Universités de Manchester et de Southampton (Royaume-Uni), le Paul Scherrer Institut et l’EMPA (Suisse). Au-delà de l’Europe, nous avons des collaborations soutenues avec l’Australian National University à Canberra en Australie (PICS), l’INRS de Montréal et les Universités de Sherbrooke et d’Ottawa au Canada, L’Université d’Harvard et l’Université de l’Etat de New-York (USA) ainsi que l’Université d’Oran en Algérie.

PDF - 419.5 ko
Organigramme LP3